Barre de menu



  

24/04/2015

INFORMATIONS SUR LA MODÉLISATION DES FAMILLES PARAMÉTRIQUES REVIT ARCHITECTURE



Malgré tout ce que l’on dit, la modélisation des familles sur Revit Architecture n’est pas si compliqué que ça, et puis rien ne vous oblige à créer des objets paramétriques dès le départ, vous vous simplifierez  grandement la tâche au démarrage. Une fois la méthode assimilée c’est à la portée de tout le monde. Par contre cela demande une grande rigueur et beaucoup de pratique. On pourrait comparer les familles Revit aux blocs d’autocad, ce sont des objets que l’on insère dans des projets de bâtiment et qui se rangent dans une bibliothèque. La différence avec les blocs d’autocad c’est que ces familles peuvent être très très intelligentes si elles sont paramétriques.
Mais c’est quoi un objet intelligent ? Un objet intelligent est un objet qui va vous être utile dans vos projets de bâtiment. C’est la finalité d’une famille revit, être utilisée dans un projet, elle doit donc être testée dans différents projets suivant ces particularités propres.
Avant d’aborder l’intelligence des familles Revit, détaillons quelles types de familles vous trouverez dans Revit.
Il existe deux grands types de familles dans Revit, les familles système et les familles chargeables.

1/ Les familles système
Les familles système sont des familles que vous ne trouverez que dans des projets ou gabarits de projet, c’est à dire qu’elles ne sont pas chargeables depuis une bibliothèque externe. Elles ne peuvent donc pas être crées à l’extérieur d’un projet. On peut juste les copier d’un projet à un autre. A partir d’une famille système, vous avez la possibilité de créer autant de types différents que vous souhaitez. Lors des formations, je distingue plusieurs familles système différente pour une meilleure compréhension des débutants :
Les familles système de conception. Nécessaire à la conception (modélisation) du bâtiment : murs, sols, toits, plafonds, murs rideaux, gardes corps, rampes, escaliers, pièces. Ces familles système peuvent être composées de familles chargeables.
Les familles système d’annotation.  Nécessaires à l’annotation et la bonne compréhension du dessin. Ce sont les textes 2D et 2D, les côtes, les lignes, les légendes et motifs, les zones de remplissage et de masquage mais aussi les traits de niveaux et marqueurs, les traits de coupes et marqueurs, les repères, les quadrillages, les marqueurs d’élévation, les nomenclatures.

2/ les familles chargeables (.fra)
Comme leur nom l’indique elles sont chargeables dans les projets depuis une bibliothèque externe, celle de Revit ou la vôtre. Ces familles chargeables peuvent être également chargées dans des familles, on parle alors de familles imbriquées. Ces objets 3D et 2D sont toute la puissance de la suite Revit. Elles sont très souvent paramétriques en dimension, graphisme et information. Ce sont elles, qui bien modélisées permettent d’obtenir des quantitatifs très précis au sein de vos projets. C’est d’elles dont je vais vous parler le plus souvent. Elles se classifient par catégories,
Equipements sanitaires, fenêtres, portes, poteaux, génie climatique, profils, luminaire, gaines, étiquettes, cartouches... Ces catégories correspondent aux gabarits de familles (family template) grâce auxquels nous les créons. Modéliser une famille dans son bon gabarit est la base de la création des familles chargeables et c’est primordial si vous voulez ensuite pouvoir l’utiliser efficacement dans vos projets et ce n’est malheureusement pas toujours le cas pour les objets téléchargés sur le web. Mais rassurez-vous la plupart des familles ont la possibilité de changer de catégorie.

Revenons à l’intelligence que peut posséder une famille paramétrique Revit. Attention une famille ne devient pas intelligente toute seule… c’est le Bim Modeleur (dessinateur) qui la lui donne.
Intelligente et Paramétrique en dimension : C’est à dire qu’à partir d’un seul objet, il est possible de créer autant de types de dimensions différentes que l’on souhaite. Vous trouverez des explications détaillée sur cette particularité un peu plus loin.
Paramétrique en graphisme : C’est à dire qu’un seul objet peut se décliner sous plusieurs couleurs, matériaux ou peut s’afficher de différentes manières selon le niveau de détail souhaité en fonction de la phase de création du projet, certains même pouvant afficher des positions différentes voir même apparaître ou disparaître selon votre choix.
Intelligente et Paramétriques en informations. C’est ça le BIM : Objet + information. Vous remarquerez que je n’ai pas encore parlé de 3D et pourtant c’est une particularité très importante de Revit. En fait je ne parle pas de 3D pour les familles paramétriques de Revit car même les objets 2D peuvent être paramétriques. Revenons sur le terme paramétrique en information. Cette information peut être un simple texte ou bien une contrainte de calcul qui variera en fonction des différents types de l’objet, cela peut aussi être un simple lien internet renvoyant vers la fiche technique du fabricant.
Paramétriques en connexion. C’est à dire que des familles avec des connecteurs électriques, ou  de canalisation  ou de conduit, permettent à l’utilisateur de détecter le type de connecteur et donc s’y raccorder simplement.
Paramétriques et intelligentes en calcul, puisque des familles de génie climatiques sont capables de générer en fonction des débits, flux, pertes de charges, espace à chauffer, différents réseaux possibles et leur notes de calcul. Les formules que l’on peut créer dans les familles permettent également d’ajouter un nombre illimité de paramètres  dans n’importe quelle famille.


UNE CHARTE POUR LA CRÉATION DES FAMILLES
Comme pour les projets de bâtiments, certains imaginent aujourd’hui créer une charte pour les objets de bibliothèques et donc pour les familles Revit…
En soit l’idée est bonne car aujourd’hui on trouve tout de tout et surtout en matière d’objets Revit sur Internet. Réglementer un peu tout ça permettra d’y voir plus clair et surtout d’éviter de trouver des objets totalement inutilisables mais aussi de laisser plus libre le téléchargement de ces objets. Aujourd’hui, il n’est pas concevable de devoir payer pour obtenir un objet. Le BIM ou maquette numérique en Français,  c’est assembler des objets de construction et  des équipements pour créer un bâtiment, mais c’est aussi assembler plusieurs maquettes (structure, génie climatique, électricité) pour créer également le bâtiment. Il est facile de comprendre qu’à partir du moment où vous partagé un projet, tous les éléments qui en font partit ne vous appartiennent plus même si c’est vous qui les avez créés. Une famille dans le processus BIM, n’appartient à personne puisqu’elle est partagée par tous pour le bien de tous. Plutôt que de créer une charte qui risque de devenir trop rigoureuse, je pense qu’il serait préférable de mettre en place des gardes fous pour les méthodes de modélisations.
Mais à mon avis se sont les fabricants, constructeurs, industriels qui réglementeront d’eux même les objets paramétriques par rapport à leurs clients, clients potentiels et donc utilisateurs. Car n’oublions jamais que si l’on crée des objets paramétriques (familles) c’est pour les utilisateurs qui les intégreront à leurs projets, par pour nous.

Quelques conseils  POUR la création deS familles paramétriques REVIT
1/Pour vous Bim Modeleurs et créateurs
Une famille doit être la plus simple possible. Evitez les graphismes trop compliqués sauf bien entendu si l’objet doit être esthétique avant tout.
Placez vos familles dans la bonne catégorie (family templates)
Réfléchissez bien avant de créer vos objets directement par rapport à un hôte. En effet, il est quelques fois conseillé de modéliser l’objet sans hôte puis de l’imbriquer en second lieu dans une famille possédant un hôte. Cela vous demandera du travail supplémentaire mais cela vous laissera plus de souplesse. L’exemple d’un radiateur qui dans 90% des cas se fixera sur une mur mais qui lorsque vous modéliserez une maison à ossature bois, se trouvera fixé sur l’ossature, le parement voir sur un poteau bois. Dans ce cas si vous avez modélisé votre radiateur directement avec un hôte mur, vous ne pourrez pas l’implanter dans une maison bois et ce n’est pas le seul cas.
Attention aux degrés d’imbrication des objets. Pensez que plus ils seront imbriqués moins ils seront quantifiables dans le projet à moins de les créer en familles partagées mais cette méthode est à utiliser avec précaution.
Ne masquez jamais les plans de références ni les côtes. Vous compliquez le travail de celui qui souhaiterait apporter des modifications aux objets.
Pensez à purger vos familles, mais avec discernement en faisant  attention aux objets imbriqués qui pourraient disparaître du même coup.
Evitez de rajouter des lignes de paramètres inutiles. Je pense surtout aux références du constructeur.
Son NOM, le lien vers son site internet et un lien vers la fiche technique du produit suffisent. Inutile d’ajouter le téléphone, le fax, l’adresse…et j’en passe  ça ne sert à rien.
Contrôler le poids de vos objets en tant que famille unique mais également en nombre cumulés au sein d’un projet.

Pensez à afficher vos familles selon les niveaux de détail « faible, moyen et élevé » en fonction des phases de conception et construction.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire